15/02/2018

Le matin

J'ai du mal. Le matin. Nouvelle rupture, nouvelle(s) désillusion(s). Je ne comprends pas comment ça fonctionne les relations. Je n'y comprends rien. Quelles soient amoureuses, amicales, superficielles, professionnelles, je m'y perds. J'y mets beaucoup trop d'affect. Je ne me ferai jamais à l'idée que les sentiments puissent s'évaporer. Qu'avec le temps on aime moins. Qu'un matin on se lève avec un regard différent sur l'autre. Qu'un matin on se dit que c'est fini. Avec l'âge je le vois arriver de loin ce moment, ça permet de prendre les devants. Ce qui ne veut pas dire que c'est plus facile à vivre. Mais ça évite les inutiles "je voudrais prendre un peu de distance", "j'ai besoin de temps pour moi", "j'ai besoin d'y voir plus clair"... Ce genre de phrases qui sentent bon la fin. Moi je la préfère façon sparadrap : d'un coup sec! 

Bref! Tout ça pour dire que c'est le matin que je repense à toutes les jolies choses qu'on s'est dit, aux regards échangés, aux gestes doux et tendres. J'aurais envie de dire j'y pense puis j'oublie mais non, j'y pense puis j'y pense. Toute la journée.

Comme à chaque fois c'est un coup dur cette séparation. Et comme à chaque fois je m'en remettrai, je continuerai ma route, je ne renoncerai pas. Je reste un indécrottable optimiste. Je sais que quelque part il y a quelqu'un qui partage ma vision du couple, de l'engagement, du respect, de l'Amour. Quelqu'un qui partage mes valeurs.

Les commentaires sont fermés.